Les bienfaits de la cure d’argile

Que l’on soit ballonnés, constipés, diarrhéiques, inflammés, la cure d’argile va venir à la rescousse pour réduire ces désagréments et va participer au rééquilibrage de notre organisme.

Bien entendu, ces troubles sont des signes d’une surcharge et d’une fatigue de notre système digestif. Les bienfaits de la cure d’argile sur les troubles digestifs seront favorisés par votre hygiène de vie. Il faudra donc adopter une alimentation adaptée en commençant par éliminer les produits ultra-transformés  et en privilégiant les aliments bruts, frais de saison.

Quand cette base est mise en place, l’argile viendra soulager les troubles digestifs avec une action de nettoyage et de protection.

Elle est donc indiquée en cas de diarrhée, de constipation, de flatulences, de ballonnements, de remontées acides, de candidose, de parasitose ou des fameuses tourista ou constipation du voyageur.

L’action de l’argile en interne

L’argile a un pouvoir d’absorption et adsorption. La différence entre ces deux actions est que la première permettra à l’argile de retenir à l’intérieur d’elle des substances toxiques pour l’organisme telle une éponge. Le pouvoir adsorbant de l’argile consiste à retenir d’autres molécules toxiques à sa surface. Ce sont des considérations chimiques spécifiques qui nous permettent de comprendre le large spectre d’action de l’argile. Nous ne pouvons pas savoir le processus utilisé par l’argile pour agir sur tel ou tel toxique mais l’essentiel est qu’elle va pour pouvoir entraîner dans les selles l’ensemble de ces substances.

Elle viendra donc soulager rapidement les personnes sujettes aux gaz et autres ballonnements, aux parasites et vers intestinaux, aux dysbioses et aux divers pathogènes se baladant dans notre tube digestif.

L’argile a également une action de protection de la muqueuse digestive le la bouche à l’anus. C’est plus précisément son action cicatrisante qui viendra agir dans ce domaine. Cette action cicatrisante à la cause des constipations qui peuvent s’installer chez certaines personnes lors d’une cure d’argile. Lorsque l’argile est en train de travailler sur la cicatrisation de la muqueuse, le transit s’arrête. Si c’est le cas, il faut stopper la cure jusqu’à la reprise du transit. Cette constipation passagère indique l’importance de poursuivre la cure car l’argile a du travail à faire !

L’argile a également un pouvoir de reminéralisation car elle est riche en silice et autres minéraux. Elle aura donc une indication intéressante en cas d’inflammation ostéo-musculaire notamment.

Comment faire une cure d’argile en pratique ?

Choisir une argile verte, ultra-ventilée, séchée au soleil. Vous en trouverez en parapharmacie ou dans le rayon cosmétique des magasin bio.

Utiliser des ustensiles en bois, en plastique ou en verre car l’argile n’apprécie pas le contact avec le métal.

Décaler d’au moins 4h la prise de médicaments et l’argile. Avec son action absorbante, l’argile captera les molécules du médicament qui perdra son pouvoir d’action. (J’en profite pour rappeler que la pilule contraceptive est un médicament !)

Prendre de préférence l’argile le matin à jeun si vous ne prenez pas de médicament. Si c’est le cas ou en cas de constipation importante, prendre l’argile le soir au coucher, plusieurs heures après la fin du diner.

Préparer l’argile la veille au soir pour une prise le matin ou le matin pour une prise le soir : saupoudrer une cuillère à café d’argile dans un verre d’eau, laisser l’argile tomber au fond du verre. La première semaine vous pouvez donner un coup de cuillère avant de boire pour habituer votre organisme, ensuite touiller et boire l’ensemble.

Écouter votre corps et votre intuition

Pour adapter la cure, écouter votre corps et ses réactions. Vous pouvez augmenter la dose jusqu’à une cuillère à soupe.

Pour une première cure, vous pouvez la faire sur 3 semaines renouvelables 2 fois par an par exemple. Plus vous utiliserez l’argile, plus votre corps saura vous la demander. Si vous penser à prendre de l’argile à un moment donné, n’hésitez pas à faire une cure c’est le signe que votre corps en a besoin.

Vous pouvez également allonger la durée de la cure en écoutant votre corps. Lorsque vous commencerez à être moins régulier ou à oublier de prendre votre argile, cela sera la signe que votre corps n’en a plus besoin…

Vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez télécharger ma vidéo « Mes 5 clés essentielles pour être bien dans mon ventre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *